Tesla ne connait pas la crise

23/04/2022

Le constructeur californien, enchaine record sur record. En attendant l'arrivée de la Tesla Model Y, l'avenir est radieux pour la firme américaine.

Par Bertrand Dubourg, Journaliste économique

Le business de Tesla tourne à plein Régime

Tesla présente des résultats vertigineux au premier trimestre 2022. Même si la firme d'Elon Musk connait des petits ratés en termes d'approvisionnement,  liés à la crise covid, le chiffre d'affaires est désormais proche des 20 milliards de dollars. Le bénéfice net avoisine les 3,3 milliards de dollars, soit 7 fois plus, qu'au premier trimestre 2021. 

Lire aussi La cryptomonnaie Solana

La marge opérationnelle de la division automobile est deux fois supérieure à celle que Porsche affiche...Dans le monde de requins de la bagnole, seul Ferrari fait un peu mieux. Conséquence directe: les titres Tesla s'envolent au firmament, avec une hausse de plus de 5 % des échanges sur les marchés financiers.

Tesla a donc livré 310 000 véhicules au premier trimestre. Nul doute que les chiffres devraient s'envoler encore, avec la mise en orbite de 2 nouvelles usines à Berlin et Austin, en avril. Tesla devrait être en mesure d'écouler  1,4 million d'unités en 2022. Les 2 Giga factory vont être capables de construire 500 000 véhicules par an, en réduisant les coûts de production, du fait de leur proximité avec leurs marchés domestiques.

Lire aussi Le succès du plan épargne retraite ( PER)

Le groupe qui capitalise déjà plus de 1 000 milliards de dollars, n'est même pas surévalué selon les analystes. De quoi faire frémir d'envie les CEO de Netflix, embourbés dans une dégringolade boursière depuis avril 2022.

Enfin, toujours très novateur, Elon Musk vient de dévoiler son dernier bébé: un projet de taxi autonome sans volant, ni pédales.

Lire aussi Le tout premier SMS va être vendu en NFT

Wolksvagen en embuscade

Tesla affiche, certes, des bénéfices en hausse, mais les parts de marché de la marque déclinent légèrement en Europe. C'est donc le groupe Volkswagen qui domine le game en matière de voitures propres.

Lire aussi Un nouvel outil pour estimer son bien immobilier au juste prix

En effet, le groupe commence à comprendre que les consommateurs veulent du haut de gamme et non de la Renault Zoé. Pour l'heure, seul Tesla proposait du premium et quelque chose qui donnait envie d'acheter des voitures électriques aux clients aisés et soucieux de la planète.

Lire aussi Investir à Bordeaux

Qui sera le grand vainqueur du premium électrique?

Pour l'instant, la secteur sourit à Tesla. Néanmoins, le winner, à terme, sera celui qui réussira à surmonter les pénuries en tout genre. Et en matière de voitures électrique, les Coréens sont très bien placés car ils sont très proches des grands fabricants de batteries et semi-conducteurs.

Quid de Starman?

La Tesla, qui gravite dans l'espace depuis 2018, devrait avoir du plomb dans l'aile. En effet,  il est fort probable que la peinture de la voiture s'est effritée , tout comme le caoutchouc de la voiture qui a du se désagréger en flottant autour du véhicule. Starman, quant à lui, est équipé d'une combinaison spatiale qui ne devrait plus tenir très longtemps face aux rayonnements spatiaux.


Ils sont forts ces Américains!