Comment bien investir dans les start-up?

06/05/2022

Interview de Claude Calmon, CEO de Calmon Partners

Pour Rédaction Financière

Quels sont les secteurs dans lesquels investir ?

Les secteurs où l'on note les plus grandes levées de fonds sont principalement la finance, avec un focus sur les cryptomonnaies, la blockchain et les néo-banques mais aussi l'e-commerce et les logiciels. 

Ces secteurs attirent les investisseurs depuis un moment déjà. Les nouvelles technologies, l'automatisation et l'intelligence artificielle sont également les secteurs porteurs. Boostée par la pandémie, la digitalisation a touché quasiment tous les domaines de notre vie. Les besoins d'avoir accès à des outils numériques ayant augmenté, les investisseurs se sont particulièrement intéressés aux entreprises proposant ce type de services.

Lire aussi L'intelligence artificielle tisse sa toile dans la santé

Investir dans une start-up : comment s'y prendre ?

Avant de se lancer dans ce type d'investissement, il ne faut pas oublier que chaque placement comporte des risques. Il est donc important de se faire accompagner par des professionnels. Je déconseille d'investir dans des secteurs que l'on ne connaît pas ou on ne comprend pas. 

Lire aussiLa Proptech secoue le marché de l'immobilier

Si vous voulez vous lancer, il faut y aller en toute connaissance de cause : vous pouvez multiplier votre capital par 10 mais vous pouvez également être obligé de « remettre au pot ». En investissant votre argent dans une entreprise non cotée, les risques sont aussi nombreux : que le produit ne fonctionne pas, qu'il ne trouve pas son marché, que les équipes se séparent, que ses concurrents aillent plus vite. Il faut en tenir compte avant tout investissement.

Claude Calmon
Claude Calmon

Quels rendements peut-on espérer en investissant ?

Un investissement dans une start-up est un placement à long terme. Pour pouvoir récupérer son placement plus une plus-value il faut attendre généralement une prochaine levée de fonds ou que l'entreprise soit rachetée. Ainsi, notre part est rachetée par un autre investisseur ou par les fondateurs eux-mêmes. 

Lire aussi L'inflation*: ces hausses de prix qui nous pendent au nez!

Si, toutefois, vous souhaitez sortir avant le prochain tour de table, vous devez le négocier avec les autres investisseurs. Une fois un accord conclu, vous récupérez votre mise mais votre plus-value va en prendre un coup : vous gagnerez forcément moins qu'en vous montrant patient. Il s'agit donc d'un investissement où il faut être capable d'attendre et ce, généralement, entre 2 et 5 ans, quand la « sortie » sera possible et que la plus-value deviendra vraiment intéressante.

Comment les investisseurs dénichent-ils les perles rares ?

Pour savoir où investir, le rôle du conseil est stratégique. N'hésitez donc pas à vous faire accompagner par des experts. Encore une fois, n'investissez pas dans des secteurs que vous ne comprenez pas.

Lire aussi La réserve héréditaire

 Après un premier investissement, vous faites généralement partie d'un réseau des business angels. Cela vous permet d'avoir régulièrement accès à des dossiers des entreprises qui cherchent à lever.

Monsieur Calmon, merci!